Loading...
Accès direct à l'annuaire des Entreprises.
Espace privé |
FR
French English Afrikaans Albanais Allemand Anglais Arabe Arménien Azéri Basque Biélorusse Bulgare Catalan Chinois (simplifié) Chinois (traditionnel) Coréen Créole haïtien Croate Danois Espagnol Estonien Finnois Galicien Gallois Géorgien Grec Hébreu Hindi Hongrois Indonésien Irlandais Islandais Italien Japonais Letton Lituanien Macédonien Malaisien Maltais Néerlandais Norvégien Persan Polonais Portugais Roumain Russe Serbe Slovaque Slovène Suédois Swahili Tagalog Tchèque Thaï Turc Ukrainien Urdu Vietnamien Yiddish

FEC /

Informations

FEC /

Date de publication : 18/07/2016

Sujet : Interdiction provisoire d’importation du ciment gris, de fer à béton et du sucre

Type : Communiqués Officiels

Lieu : RDC

Numéro de référence : Arrêté ministériel n°016

Présentation du communiqué : Communiqué de presse En date de 8 juillet 2016, le Gouvernement de la République a, à travers l’arrêté ministériel n°016, décidé d’interdire provisoirement l’importation du ciment gris, de fer à béton et du sucre sur toute l’étendue du territoire national au motif de lutter contre la fraude et de protéger l’industrie locale. La FEC tout en souscrivant à toute mesure de promotion de l’industrie locale, déplore néanmoins cette décision qui lui semble inadéquate et contreproductive pour les raisons ci-après : • l’offre locale de ces produits est largement inférieure à la demande. En conséquence, cette mesure sera à la base de la spéculation sur les prix des produits visés engendrera des problèmes sérieux d’approvisionnement. Depuis l’annonce de la mesure, le prix du ciment est passé de 9500Fc à 15000 Fc à ce jour ; • la non compétitivité de la production locale du fait des coûts élevés de la chaine logistique et de la lourde fiscalité ; • l’existence au niveau du ministère de l’économie d’un mécanisme d’encadrement de l’importation du ciment gris, à travers la signature de contrat programme ; • la violation de certaines dispositions du code des douanes (art 86) et des traités et accords internationaux en matière du commerce et des échanges internationaux. De ce qui précède, la FEC recommande au Gouvernement : • Rapporter l’Arrêté du Ministre de l’Economie n°016 du 8 juillet 2016 interdisant l’importation du ciment gris, sucre et du fer à béton ; • Imposer un quota par zone de limitation de l’importation de ces produits en RDC, à l’instar d’autres pays ; • Mettre en place des organes de monitoring au niveau des postes frontaliers pour faire respecter la décision d’imposition de quota et de dissuader la fraude ; • Ouvrir immédiatement les négociations avec le patronat afin de trouver des voies et moyens pour réglementer les secteurs. Fait à Kinshasa, le 18 juillet 2016 FEDERATION DES ENTREPRISES DU CONGO - FEC