Loading...
Accès direct à l'annuaire des Entreprises.
Espace privé |
FR
French English Afrikaans Albanais Allemand Anglais Arabe Arménien Azéri Basque Biélorusse Bulgare Catalan Chinois (simplifié) Chinois (traditionnel) Coréen Créole haïtien Croate Danois Espagnol Estonien Finnois Galicien Gallois Géorgien Grec Hébreu Hindi Hongrois Indonésien Irlandais Islandais Italien Japonais Letton Lituanien Macédonien Malaisien Maltais Néerlandais Norvégien Persan Polonais Portugais Roumain Russe Serbe Slovaque Slovène Suédois Swahili Tagalog Tchèque Thaï Turc Ukrainien Urdu Vietnamien Yiddish

Avec la tempête Barry, la Louisiane redoute des inondations

Monde 14 juil, 2019
Avec la tempête Barry, la Louisiane redoute des inondations

Intracoastal City (Etats-Unis) (AFP) - La Louisiane, balayée par la tempête tropicale Barry, redoutait   dimanche des inondations même si elles semblent à ce stade localisées, ainsi que de possibles tornades.

Brièvement transformée en ouragan --le premier de la saison sur l'Atlantique, qui va de juin à novembre-- avant de toucher terre samedi à la mi-journée, Barry redevenue tempête poursuivait sa lente progression dans une Louisiane en état d'urgence.

Tous les vols ont été annulés depuis et vers La Nouvelle-Orléans, principale ville de cet Etat du sud des Etats-Unis.Des milliers de personnes ont été évacuées, et des dizaines de milliers d'autres étaient privées de courant.

"Nous ne sommes pas sortis du bois" et le risque de crues subites persiste dimanche, a déclaré samedi la maire de La Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell."Bien que le risque de submersion liée à la tempête du fleuve Mississippi soit passé, le plus gros risque continue d'être les fortes pluies" sur la ville, située sous le niveau de la mer.

"Ne baissez pas la garde en pensant que le pire est derrière nous", a averti le gouverneur de la Louisiane John Bel Edwards.

La Louisiane reste marquée par l'ouragan Katrina de 2005 qui avait fait plus de 1.800 morts dont plus d'un millier à La Nouvelle-Orléans, inondée à 80% alors que les digues protégeant la ville avaient cédé.

Vers 06H00 GMT, la tempête se situait à l'ouest d'Alexandria et se déplaçait à 13km/h vers le nord/nord-ouest, avec des vents soufflant à 75 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC). 

- Une tempête dangereuse -

"Barry reste une tempête dangereuse avec des impacts croissants durant la journée de dimanche", a tweeté le NHC.

La tempête devrait s'orienter vers l'intérieur de la Louisiane.Des avis de tornades ont été lancés pour les régions de La Nouvelle-Orléans et certaines zones de l'Etat voisin du Mississippi.

Les précipitations estimées ont été ramenées entre 20 et 38 cm, mais les cours d'eau et canaux étaient déjà pleins dans le sud de l'Etat.

Les vents ont arraché des branches d'arbres et panneaux routiers.Dans la paroisse (comté) de St John près de La Nouvelle-Orléans, la télévision locale a montré certains endroits sous près de 60 cm d'eau.

Plusieurs autres zones sont touchées par des inondations localisées, selon les télévisions.Des cours d'eau ont débordé, comme dans la paroisse côtière de Terrebonne où l'évacuation obligatoire a été ordonnée.

La petite ville côtière de Morgan City, à environ 140 km au sud-ouest de la Nouvelle-Orléans et l'une des premières touchée par Barry, était privée d'électricité samedi et la rivière Atchafalaya est sortie de son lit.

"Nous attendons.Barry joue à cache-cache avec nous", a expliqué à l'AFP John Billiot, président de l'organisation de sauveteurs America's Cajun Navy, qui a disposé 86 bateaux de secours dans la région.

Pour William Manuel, qui travaille dans la maintenance et vit à Bayou Vista, non loin de Morgan City, "il n'y a pas trop de quoi s'en faire, je pense.C'est une tempête.Lundi, je serai de retour au travail".

- Sols saturés -

Les inquiétudes tiennent surtout aux pluies diluviennes et à la submersion côtière accompagnant la tempête.D'autant que le sol est déjà saturé après de récents orages et une pluviosité importante depuis le début de l'année, ayant provoqué plusieurs crues du Mississippi.

Barry charrie "une extraordinaire quantité d'humidité" qui présente "un potentiel de fortes pluies" jusque dans le nord des Etats-Unis, a prévenu Ken Graham, directeur du NHC.

"L'essentiel des pluies de la tempête tropicale Barry touchant ce week-end la Louisiane et le Mississippi arrivera après le passage du centre de la tempête", a prévenu le service météorologique des États-Unis sur Twitter.

L'accumulation des précipitations pourrait atteindre 63 cm par endroits.Des "inondations potentiellement mortelles" menacent l'Etat voisin du Mississippi et celui du Tennessee.

Le Mississippi, plus grand fleuve d'Amérique du Nord, a atteint dès vendredi son niveau de crue (5,18 mètres) à La Nouvelle-Orléans.Il ne devrait finalement pas aller au-delà, selon les météorologues qui ont revu leurs prévisions à la baisse.

Les autorités ont multiplié les mises en garde et le dispositif anti-inondation composé notamment d'un réseau de digues de 6,10 mètres de hauteur, de vannes et de 118 pompes a été activé.

La Garde nationale de l'Etat est "en place et prête à agir" avec 3.800 hommes mobilisés, a assuré un responsable.

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi la Louisiane en situation d'urgence, permettant aux agences fédérales de participer aux secours.

Retour à la liste