Loading...
Accès direct à l'annuaire des Entreprises.
Espace privé |
FR
French English Afrikaans Albanais Allemand Anglais Arabe Arménien Azéri Basque Biélorusse Bulgare Catalan Chinois (simplifié) Chinois (traditionnel) Coréen Créole haïtien Croate Danois Espagnol Estonien Finnois Galicien Gallois Géorgien Grec Hébreu Hindi Hongrois Indonésien Irlandais Islandais Italien Japonais Letton Lituanien Macédonien Malaisien Maltais Néerlandais Norvégien Persan Polonais Portugais Roumain Russe Serbe Slovaque Slovène Suédois Swahili Tagalog Tchèque Thaï Turc Ukrainien Urdu Vietnamien Yiddish
Détails de contact
Nom : OSFAC
Adresse : 14, Sergent Moke, Q/Socimat, Réf. Concession Safricas, Ngaliema-Kinshasa, RDC
Téléphone :
  • (+243) 99 27 83 035
Adresse Mail :
Heures d'ouverture : Lundi –Vendredi : 8h00 -17h00

OSFAC

OSFAC L’Observatoire satellital des forêts d’Afrique centrale (OSFAC) a été créé en 2000 à Libreville lors d’un atelier réunissant les représentants des institutions en charge des forêts des pays d’Afrique centrale et des représentants d’agences internationales de cartographie par télédétection. Au cours de cet atelier, les participants ont relevé le rôle important que les données satellitaires et leurs produits dérivés pouvaient jouer dans la gestion effective des ressources naturelles. Ils ont également noté les nombreuses contraintes que posaient l’utilisation de ces données dans le bassin du Congo, notamment les difficultés associées à l’acquisition des données, la capacité existante limitée à l’utilisation de ces données et le manque d’institutions de formation permanente permettant le renforcement des capacités. Pour palier ces contraintes, les participants ont proposé la création d’un forum régional : OSFAC (http://www.osfac.net/)....

PLUS
OSFAC L’Observatoire satellital des forêts d’Afrique centrale (OSFAC) a été créé en 2000 à Libreville lors d’un atelier réunissant les représentants des institutions en charge des forêts des pays d’Afrique centrale et des représentants d’agences internationales de cartographie par télédétection. Au cours de cet atelier, les participants ont relevé le rôle important que les données satellitaires et leurs produits dérivés pouvaient jouer dans la gestion effective des ressources naturelles. Ils ont également noté les nombreuses contraintes que posaient l’utilisation de ces données dans le bassin du Congo, notamment les difficultés associées à l’acquisition des données, la capacité existante limitée à l’utilisation de ces données et le manque d’institutions de formation permanente permettant le renforcement des capacités. Pour palier ces contraintes, les participants ont proposé la création d’un forum régional : OSFAC (http://www.osfac.net/). OSFAC a été intégré dans le réseau du « Global Observations of Forest Cover and Land Dynamics » (GOFC-GOLD) pour l’Afrique centrale sous l’égide du « Global Terrestrial Observing System » (GTOS). Ses objectifs principaux sont d’appuyer la gestion des ressources naturelles et de favoriser le développement durable à travers 1) la production de produits dérivés d’images satellitaires fiables tels que le suivi du couvert terrestre, 2) la distribution et dissémination de données satellitaires et 3) le renforcement des capacités et l’appui technique. OSFAC, qui a un statut d’ONG congolaise depuis 2005, s’est établi comme une organisation régionale dont un des objectifs principaux est la valorisation des connaissances sur les données satellitaires et leurs applications potentielles. OSFAC sert en Afrique centrale de bureau régional de distribution de données satellitaires et renforce les capacités régionales en SIG et télédétection en offrant une série de formations techniques tant à Kinshasa que dans le reste du bassin du Congo. OSFAC est basé à Kinshasa et dispose d’un laboratoire SIG/ télédétection au sein de la Faculté des sciences agronomiques de l’université de Kinshasa. OSFAC travaille non seulement en étroite collaboration avec des institutions académiques et de recherche de la région mais également avec des institutions internationales telles que : l’université du Maryland, l’université du Dakota du Sud, l’université Catholique de Louvain et le Centre commun de recherche de l’Union européenne. Á ce jour, OSFAC a formé plus de 800 individus issus de plus de 50 institutions différentes en Afrique centrale, et OSFAC a également collaboré avec une large gamme de partenaires lors de projets cartographiques contribuant à la gestion des ressources naturelles ou au développement durable. OSFAC a une vocation internationale et est fortement impliqué dans les divers programmes internationaux qui existent dans la sous-région. OSFAC reçoit un support financier d’USAID dans le cadre du programme régional pour l’environnement en Afrique centrale (CARPE) et fournit un appui technique aux nombreux partenaires CARPE en Afrique centrale. OSFAC collabore également activement avec l’OFAC (Observatoire des forêts d’Afrique centrale), un observatoire régional appuyé par l´Union européenne en charge de produire et de disséminer des informations sur les forêts sur base d´indicateurs environnementaux et socio-économiques fiables et vérifiables. Dans le cadre de sa collaboration avec OFAC, OSFAC a activement contribué à la rédaction des diverses versions du rapport sur l’État des Forêts du Bassin du Congo. Il est également à noter qu´une des activités d’OSFAC, le suivi du couvert forestier par télédétection, contribue aux objectifs du Partenariat des forêts du bassin Congo (PFBC) et à la stratégie multisectorielle du plan de convergence de la COMIFAC (Commission des forêts d’Afrique centrale). Finalement, au travers de ses autres activités, OSFAC a collaboré avec nombres d’agences gouvernementales nationales et d’organisations non-gouvernementales et projets dont : FAO, PNUD, UNEP, WB, OIM, WRI, ERAIFT, OCHA, IUCN, WWF, WCS, CI, AWF, UNICEF, UNESCO, EFI, MAFA/HRSC, et Nature+. MOINS
Catégories